• Ca fait 2 jours que j'esqui ve la balance... hier en cours de journée  j'ai pas résister à m'en rajouter une couche histoire d'être plus mal  c'était  58,2 !!!!!????????....

    J'ai un cerveau qui zap ce qui ne devrait pas être oublié : le grignotage ça facture cher à moyen terme!!
    Comme les résultats de ces écarts ne se pèsent pas instantannément, j'oublie, je poursuis dans la voix du "comme je veux, de ci de là...un petit bout de ceci, de celà..." BEN NON!!!! CA MARCHE PAS COMME CA MA GRANDE grosse !

    Des principes supplémentaires doivent être joints au plan D (évitons de dire "nouveaux" rpincipes... ce qu'ils sont pourtant... éviter de me faire entendre que ledit "Unique" en son genre, n'est à nouveau qu'une pale copie de tous les autres... je ne cesse de me raconter des histoires mais j'fais faire l'effort d'y croire!)

    1. pas de petit écart "petit déj", où que je me trouve, quelques soient les efforts de la veille, peu importe le "mobile" inventé par mon monkey : rien sauf Grande exception : 1 sac protéiné!
    2. pas de petits" plus" après déjeuner ou diner : après le repas : rien! quand c'est fini, c'est fini!
    3. pas de gouter sauf à heure fixe (16h30) si et seulement si = 1 sac ou yaourt soja!
    4. repas : sacs+salade ou pates +tomates ++ from allégé

     


    votre commentaire
  • C'était hier, et là, j'avoue que j'ai été je suis plutôt fière. Celà fait 5 à 6... voire 7 puisque ça suit toujours son 'ti bonhomme de chemin, que je dois esquiver tout reflet de moi. C'est pas du tout que je "vénère" mon image, c'est pluôt qu'elle est entêtante et me suit partout, se jette dans mes yeux sans y être conviée, surtout depuis que je me supporte mal, que je ne me reconnais pas dans cette enveloppe bien trop large pour moi! Alors "éviter" d'ouvrir les yeux quand elle fonce droit sur moi, c'est du "sport"!

    Bref... comme si cela ne suffisait pas, voilà donc quelques jours que je suis "défigurée" par une allégie space, inconnue jusuq'à ce jour, vraisemblablement liée au gingembre et quelques autres épices. Résultats symptômes : hyper gonflement de partout, innodée de l'intérieur, visage dilaté au max comme gonflé à la pompe, des valises d'eau autour des yeux, des joues castor et j'en passe...

    Quand on fait une "fixette obsessionnelle" sur son corps because son poids, le seul élément qui doit rester relativement "indolore" et transparent c'est : la vitrine, le visage!  Imaginez donc quelle humeur dégage une apparence de Boule dont l'esprit est occupé par un jardin de cactus. C'est à peu de chose près l'humeur de ces derniers jours, "piquante". Comme pour en rajouter, j'ai bien sûr saler l'addition en bouffant comme 4 durant 3 jours, jusqu'à lundi inclus pour être au mieux de ma sale humeur ce mardi 18 avril jour fatidique de...tatintatin : entretien 'achement important for me!!!!!!!!!!!!!!

    L'entretien sur lequel pesaient tous mes espoirs (y compris les déçus liés à la kyrielle d'entretiens "zéro" résultat qui ont été au menu de ces 2 derniers mois! L'état dans lequel je me trouvais "m'interdisait" tout déplacement, toute présentation de cette monstrueuse et abjecte créature que je suis devenue.
    La veille je me suis couchée en me libérant l'esprit par la "prière" suivante : "
    Tu verras bien demain, dans quel état tu te lèves!"
    En général, quand ça part comme ça... ça part mal, puisque "ça part pas"!

    Je me suis réveillée sonnée par le réveil (préalablement programmé comme pour me rendre au fameux rdv!?) comme les jours passés : magnifiquement enflée dilatée au point de me voir sans me regarder ('voyez, comme si votre visage avait poussé de quelques bons centimètres en avant comme un rond ventre bedonnant, pointant bien vers l'avant!)
    Là, je me suis dit c'est cuit! Pas possible que Mam'zelle se "surpasse" en passant outre ...Non, pas possible! Elle va annuler comme elle sait faire....et de fait perdre tout espoir de voir c'te affaire se conclure!!!! Voilà comme ça tu pourras à nouveau te fouetter de ne pas avoir fait, d'avoir tout râté, tout foutu en l'air par terre et de l'avoir fouler au pieds par dessus le marché!!

    Coup de théâtre!!!!!!!!!! Je m'anesthétie je ne sais comment, poussée par une energie divine (je ne vois que cela pour expliquer mon élan, tellement il me semble humainement, impropre à celle que je suis,  incompatible avec le malheureux bipède inachevé que je suis!) je file me doucher, me préparer dans la plus belle des complications - impossible de discipliner mes cheveux ce matin là! - puis... je traine les pieds, hésitante, "j'y vais... j'y vais pas... j'y vais... l'heure tourne... j'y vais pas... ça va être trop tard bientôt pour choisir... t'y seras jamais à l'heure si tu tarde 2 secondes de plus à décider et tu finiras par ne pas y aller le mental bourré d'excuses à 2 caramels comme victime de tes horloges et pas de ta porpre indécision - ou décision hypocritement vicieuse de ne pas y aller sans vouloir l'assummer"

    Flash éclair, j'enfile ma veste, prends mon sac au vol...merde!! les clé de la voiture!!!...je cours les chercher... en route Simone!!
    Ca y est : le plus gros est fait : je suis dans ma caisse, dans les bouchons, impossible de faire demi-tour (euh...si peut être bien qu'une fois arrivée j'vais pouvoir rebrousser chemin -
    si j'trouve pas de place tout de place pour stationner, ce sera un signe...me disais-je!!)
    Pas de bol, que du bol, arrivée sur place : une place toute belle juste devant!!!

    A partir de là, c'était mode off... j'ai fait comme si rien, le tout en mode deconnecté de mes "petites misères".

    Résultats :

    1. entretien passé : OK!
    2. réponse dans la journée : OK!............. ouai!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    J'ai donc fait du tout en un yesterday : un va de retro satanas sur myself et trouver le moyen de mettre un terme à ce p**** de chômage!!!

    Là, un seul mot : FIERE Mam'zelle S!!!!!!!!

    Aujourd'hui, je vais passé la journée dans l'auto applause!! ça va me faire que du bien!!!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique